IGOR SIEBOLD

BIJOUTIER - JOAILLIER - CRÉATEUR
SPÉCIALISTE DU TITANE À CAROUGE GENÈVE

Presse

 

"Bienvenue chez Igor Siebold, rue Saint-Joseph. Officiellement, on entre dans l'arcade d'un bijoutier joaillier de l'élégante artère carougeoise. Dans les faits, les vitrines épurées cahent un salon des inventions désordonné. "Attention, ce n'est pas le musée de Ballenberg, j'utilise tout!" avertit l'hôte. Presque hilare, il dégaine une machine datant du début du siècle dernier. "Elle a été fabriquée à Hollywood et servait à imprimer des lettres dorées sur le cuir. Je l'ai transformée en pyrograveuse." Désormais c'est sur l'emballage en bois de sa dernière idée - des chemins de table en métal embouti représentant sa rue Saint-Joseph - qu'elle se rend utile."

Tribune de Genève: Rencontre

 Tribune de Genève, Janvier 2017

 

"Mais c'est un métier pour de vrai?" Cette question provenant d'une petite fille à lunettes, fascinée par le duo bijoutier-fondeur formé par Igor Siebold et Antoine Chevalier à Carouge, résume tout le but de ces Journées européennes des métiers d'art, qui ont eu lieu dans 56 lieux à Genève de vendredi à dimanche. C'est que le fondeur est en train de sortir un creuset plein d'aluminium fondu (à 660 °C) d'un four à gaz posté dans la cour intérieure, et le bijoutier, maniant une canne de coulée avec des airs de golfeurs, de verser le métal en fusion dans une forme de griffon imprimée précédemment dans un bac à sable.

Tribune de Genève: Un weekend pour fondre de l'alu et trancher du savon

 Tribune de Genève, Avril 2016

 

 

Devoir paraître n'est pas systématiquement la meilleure solution pour se faire remarquer. Comme parler haut n'a jamais amplifié l'écoute. Igor Siebold l'a compris et se fait un plaisir de représenter sa passion du beau, dont une des caractéristiques est de refuser l'ostentatoire

L'AGEFI, Avril 2006

 

 

 
La diversité des univers qu'il explore constitue un mélange de passé et de futur qui donne une touche intemporelle à ses créations

Prime Guide 2003/2004

 



Milanaise


La spécialité d'Igor Siebold, créateur de bijoux installé à Genève, est la maille milanaise qu'il décline sous toutes ses formes: des bagues, des bracelets, des colliers, en argent ou en or.

Paris Match (Suisse)

 

 

 

 

GaluchArt

 

Une bague tout en relief qui se teinte à l'infini. L'astuce : le vernis à ongles. Simple et efficace.
On vernit, on ôte le vernis, on repeint ... à volonté

L'Illustré, 10 décembre 2008

 

 

 

 

Bague@texte

Comme pour prouver que la bague peut avoir quelque chose à dire, Igor Siebold lui donne du caractère

L'Agefi, avril 2006